Publié par

L’internet a amené la possibilité que les réseaux informatiques isolés soient interconnectés. L’avènement du cloud computing a règlé plusieurs problèmes de capacité, de fiabilité et de couts, mais ça l’amène un problème de cloisonnement, d’enfermement propriétaire ou de « lock-in« . C’est difficile de quitter le fournisseur A pour aller chez le fournisseur B. Les fournisseurs de cloud computing n’offrent peu de capacités d’interopérabilité entre eux. Ça prend des informaticiens pour faire la transition sans anicroche.

C’est moins le cas avec les fournisseurs d’applications toutes faites sous le modèle SaaS, puisqu’il aurait de la difficulté à vendre leur solution avec de telles restrictions. Il faut quand même être vigilant lorsqu’on choisit un fournisseur. Il faut savoir comment on pourra le quitter le service s’il ne convient plus.

Voici une vidéo de Vint Cerf de Google qui explique cette problématique actuelle et sa vision de la solution :

Catégories: Infonuagique, Web sémantique
Mots-clés: , , , , ,

À propos de l'auteur

Nicolas Roberge
Nicolas Roberge
Président et conseiller stratégique

En plus de diriger Evollia, Nicolas conçoit les solutions d'affaires électroniques pour nos clients. Il les conseille pour leur permettre de mieux bénéficier des technologies émergentes pour accroitre leur compétitivité. En savoir plus