Publié par

La compagnie Sage produit des logiciels comptables et gestion de clientèle (CRM) très connus tels que Accpac, SalesLogix, ACT!, Simple Comptable et plusieurs autres. C’est le troisième mondial après SAP et Oracle. Depuis avril 2010, le président de la compagnie depuis 1994 a annoncé son intention de quitter la compagnie. Récemment, on a annoncé un remaniement important au sein de l’équipe de direction. La compagnie veut se transformer pour offrir davantage de solutions en ligne (SaaS) :

Sage a annoncé son intention de fournir sur le Web des logiciels-services (SaaS) dans l’avenir. L’initiative, menée par le nouveau chef de la direction de Sage, marque un grand départ de l’approche traditionnelle de la société à offrir exclusivement des solutions vendues et installées localement chez les clients. Cette nouvelle stratégie de Sage comprend une approche à deux volets. Premièrement, l’entreprise offrira des extensions web supplémentaires à ses solutions de base pour ses clients existants qui préfèrent encore les solutions de bureau. Deuxièmement, Sage fournira une gamme croissante de solutions SaaS destinées spécifiquement à de nouveaux clients. Pour surmonter l’offre limitée du portefeuille d’applications de Sage dans le domaine du SaaS, l’entreprise semble tout à fait disposée à acquérir des petits fournisseurs de SaaS.

via Hemscott.

J’utilise Simple Comptable pour ma tenue de livres classique. Toutefois, ce logiciel est le seul qui m’empêche d’abandonner complètement Windows. J’ai longtemps souhaité que Sage offre ce produit en ligne comme l’a fait Intuit avec QuickBooks. J’ai même commencé à utiliser Freshbooks (lien d’affilié) pour la saisie de temps facturable et pour ses capacités d’automatisation de la facturation. Ceci m’oblige à effectuer une double saisie, mais j’y vois quand même un gain de productivité.

Le fournisseur de logiciels standard doit revoir complètement son modèle d’affaires pour être en mesure d’offrir une solution SaaS. C’est un changement de paradigme complet, car il devient hébergeur et sa responsabilité envers ses clients devient en temps réel. Il héberge les données de ses clients, il doit les sécuriser. Aussi, les fournisseurs de SaaS qui réussissent développent aussi un dialogue étroit et constant avec leur clientèle en créant des communautés en ligne avec des outils tels que GetSatisfaction. On est loin des sondages annuels que Sage m’expédie par courriel.

Espérons que ce grand joueur va réussir sa modernisation et n’aboutira pas dans le cimetière de l’informatique avec les autres.

Catégories: Infonuagique
Mots-clés: , , , ,

À propos de l'auteur

Nicolas Roberge
Nicolas Roberge
Président et conseiller stratégique

En plus de diriger Evollia, Nicolas conçoit les solutions d'affaires électroniques pour nos clients. Il les conseille pour leur permettre de mieux bénéficier des technologies émergentes pour accroitre leur compétitivité. En savoir plus