Publié par

Nous avons eu le plaisir de commanditer et de soutenir la tenue du premier GouvCamp en marge du Web à Québec. Un événement qui a rassemblé 70 personnes dont plus de la moitié était des fonctionnaires provinciaux qui ont discuté librement avec passion de la modernisation de l’état à l’aide des technologies du web.

La session a débuté avec la présentation de Québec Ouvert auquel je suis associé. Ce groupe est composé de membres de Montréal Ouvert, Capitale Ouverte et Gatineau Ouverte aura comme mission de convaincre le gouvernement du Québec d’adopter les recommandations sur les données ouvertes contenues dans le rapport Gautrin qui sera rendu public prochainement.

Au courant de l’après-midi, j’ai pu aussi partager l’excellente nouvelle du lancement du portail de données ouvertes de la Ville de Québec pour lequel j’ai personnellement milité pour au sein du groupe Capitale Ouverte.

Voici un excellent résumé de la journée pris d’un article écrit par Fabien Deglise dans le Devoir ce matin :

La révolution de la communication en format mobile qui se joue en ce moment dans les poches des citoyens, par l’entremise des téléphones intelligents, risque de mettre une pression importante sur les budgets de l’État, qui, pour adapter ses services à cette réalité, va devoir miser sur une collaboration accrue avec des citoyens-programmeurs et sur des politiques d’accès libre à ses données.

via Pour un État à l’ère du numérique dans Le Devoir.

Catégories: Événement
Mots-clés: ,

À propos de l'auteur

Nicolas Roberge
Nicolas Roberge
Président et conseiller stratégique

En plus de diriger Evollia, Nicolas conçoit les solutions d'affaires électroniques pour nos clients. Il les conseille pour leur permettre de mieux bénéficier des technologies émergentes pour accroitre leur compétitivité. En savoir plus