Publié par

Informatique-frustre

 

La nouvelle concernant la perte de renseignements confidentiels d’un demi-million de Canadiens par des fonctionnaires fédéraux circule depuis quelque temps. Le gouvernement vient d’émettre des excuses officielles. Ce que l’article n’expose pas c’est la désuètitude de la gestion électronique des documents au gouvernement.

Les services informatiques internes officiels n’offrent pas facilement un accès aux fichiers informatiques pour leurs travailleurs itinérants. Ces derniers se débrouillent par eux-mêmes et se tournent vers des solutions aussi bêtes que de copier des données très sensibles sur des supports amovibles comme des clés USB.

Le conservatisme des départements en technologie de l’information des ministères, des organismes publiques et souvent des grandes entreprises les empêchent d’offrir des services agiles, pratiques et modernes qui conviennent à leurs utilisateurs. Ils crachent sur les solutions offertes en informatique en nuage et mettent en place des mécanismes de sécurité très peu conviviaux qui découragent l’utilisateur moyen.

La réelle nouvelle est là. Les utilisateurs en ont marre de se faire contrôler par l’informatique. La technologie devrait toujours répondre aux besoins des utilisateurs.

Catégories: Infonuagique

À propos de l'auteur

Nicolas Roberge
Nicolas Roberge
Président et conseiller stratégique

En plus de diriger Evollia, Nicolas conçoit les solutions d'affaires électroniques pour nos clients. Il les conseille pour leur permettre de mieux bénéficier des technologies émergentes pour accroitre leur compétitivité. En savoir plus