Publié par

black friday

Le vendredi fou approche à grands pas… Est-ce que vous (ou votre portefeuille) êtes prêts? Eh bien, pas tout à fait! Le Black Friday comporte son lot de pièges de la vente en ligne et beaucoup d’internautes tombent dans ceux-ci, et ce, au bonheur des commerçants! Soyez un peu plus avisé que l’an dernier et assurez-vous d’avoir bien lu mes conseils avant de débuter votre grand magasinage. Croyez-moi, ça en vaut la peine!

Faites attention à ces pièges de la vente en ligne

La fausse représentation

pièges au black friday«Incroyable!» La paire d’écouteurs que vous vouliez depuis des mois est en vente à 40% de rabais! Mais quelle chance! Vous devriez faire vite avant que l’aubaine ne s’achève.

Pas si vite! À notre grand étonnement, plusieurs marques augmentent leurs prix pour ensuite les annoncer en rabais. Ainsi, on se retrouve dans une situation où l’on paye l’item au prix régulier ou même, encore plus cher. Soyez à l’avance et notez les prix des articles que vous souhaitez acheter afin de ne pas tomber dans le panneau de cette fausse représentation. Sinon, comparez le prix affiché avec un de vos anciens achats ou bien celui de quelqu’un que vous connaissez.

Le manque d’information

pièges black fridayLe prix affiché est en dollars canadiens ($CA) ou en dollars américains ($US)?

Pour éviter les mauvaises surprises, assurez-vous de payer dans la bonne devise, il arrive souvent que le prix soit affiché en dollars américains.

De plus, si vous commandez sur Amazon ou toute autre boutique en ligne, notez le SKU (ou en français : USG pour «Unité de gestion des stocks») et comparez le prix sur le site canadien et américain (pour Amazon, comparez les domaines .ca et .com). Ensuite, vérifiez le taux de change.

Par exemple, si le taux est de : 1,00 $US = 1,28 $CA.

Votre item devrait coûter dans les environs de 128 $CA. Advenant que le coût soit bien supérieur à ce montant, votre aubaine n’en sera plus vraiment une et l’offre ne sera plus autant alléchante, n’est-ce pas?

Les «Dark patterns»

Aussi connus sous le nom d’astuces trompeuses de design d’interface, les Darks patterns figurent parmi les pièges les plus sournois de la vente en ligne. Soyez vigilants. Ce sont des astuces utilisées par les marques sur diverses plateformes pour vous faire acheter encore plus ou pour vous amener à vous inscrire à des services que vous ne vouliez pas.

Il en existe plusieurs, nous n’en nommerons que quelques-uns :

L’abonnement le plus cher est choisi par défaut

Dans cet exemple, j’étais interpellée par le 14 jours d’essai gratuit, qui requière néanmoins d’inscrire mes informations de carte de crédit. Ce faisant, l’abonnement Annuel est sélectionné par défaut sur la page, au lieu d’un abonnement Mensuel. De plus, quand on regarde les montants, on comprend que cela nous en coûtera 25$ par mois. Mais dans les faits, le premier paiement qui passera sur ma carte de crédit sera plutôt de 25 $ x 12 mois = 300 $! Ai-je vraiment désiré cela en tant que consommateur? Non.

 

piege-blackfriday
Ici, on vous indique que l’abonnement semble être de 25$… mais annuellement! Donc 25$ x 12 mois pour le premier paiement.
La vente suggestive est insérée par défaut
piege-black friday
Après avoir sélectionné votre achat, le réflexe sera de cliquer sur le bouton de droite «Ajouter au panier d’achats» (Add to basket) en pensant que c’est pour «continuer vers le paiement» tout simplement. Mais, ici, il est écrit en petit caractère que vous faites un don également.
Le mode de livraison est déjà choisi par défaut
piège-black-friday
Ici, vous avez vu plusieurs fois la promotion de la livraison gratuite sur le site. Pourtant, un autre mode de livraison est sélectionné par défaut.

Avez-vous une boutique en ligne? Désirez-vous retravailler l’interface ou l’ergonomie de votre plateforme? Voyez comment nous pouvons vous aider dans votre industrie.

Visiter la page Commerce de détail »

Avez-vous d’autres exemples de Dark patterns à nous partager? Comme mentionné, les astuces sont nombreuses, mais j’espère que vous ferez des achats plus avisés en restant désormais à l’affût de ces pièges lors de votre magasinage en ligne.

Bon vendredi fou!

*Crédit photo : Pixabay

À propos de l'auteur

Geneviève Bérubé-Lamoureux

Geneviève Bérubé-Lamoureux est coordonnatrice en communication et marketing numérique. Elle a réalisé son parcours académique au Baccalauréat en administration des affaires (B.A.A.) à l’Université Laval… En savoir plus


Commentaires

À propos de ce blogue

Notre blogue vous partage le fruit de notre expérience dans l’univers du numérique. Vous y trouverez notre vision, nos meilleurs conseils, nos recommandations et notre regard sur l’actualité qui touche notre industrie.

Si vous êtes à votre première visite, pensez à vous abonner pour recevoir régulièrement nos recommandations par courriel.

Catégories

Articles récents