Publié par

budgéter son site Web

Ah, LA question qui sème la confusion! Il peut être difficile de budgéter si vous ne savez pas comment est structurée la gestion d’un projet Web et si vous ignorez quels types de coûts sont concernés. C’est pourquoi vous devriez compléter votre lecture avec mon article précédent «combien va me coûter mon site Web avec une agence?» J’ai résumé ci-dessous trois points qu’il faut bien comprendre pour bien planifier son budget, soit comment attribuer l’investissement selon le marché desservi et l’ensemble du marketing numérique , quelle méthode choisir pour budgéter et quel budget appliquer spécifiquement au site Web.

Investir selon le marché visé

Bien sûr l’investissement d’une entreprise sera différent selon le marché dans lequel elle opère. Les entreprises œuvrant dans le marché de vente directe aux consommateurs (le B2C) investissent plus régulièrement en publicité, car les achats dans ce milieu tendent à satisfaire des besoins immédiats et bien souvent récurrents. Contrairement au B2C, le marché de vente directe aux entreprises (le B2B) comprend un plus long processus d’achat et des objectifs à long terme. La portion investie en publicité est donc inférieure.

Pour vous aider, la moyenne des entreprises qui vend dans un marché B2C investit environ 15% de leur chiffre d’affaires annuel en marketing.  Pour celles qui vendent dans le B2B c’est environ 5% d’investissement.

De ce budget, 21% en moyenne est consacré au Web. Ce chiffre augmente de plus en plus considérant que plusieurs entreprises concentrent désormais uniquement leurs activités commerciales sur le Web. En effet, ces entreprises investissent une grande part de leur budget, soit environ 75%. Il faut également savoir, pour estimer le budget, qu’un site Web est amortissable sur normalement 3 ans.

La formule d’investissement

Vous devez donc prendre en compte votre secteur de vente, l’amortissement et la proportion du budget en marketing digital pour calculer votre investissement.

La formule de calcul est donc :

B2C : (votre chiffre d’affaires) X 15 % X 21 % X 3 ans = ?

B2B : (votre chiffre d’affaires) X 5 % X 21 % X 3 ans = ?

La situation à Jean-François

Par exemple, Jean-François est un artisan, il fabrique des objets décoratifs depuis 4 ans et il a engagé 3 employés depuis. Ses affaires vont très bien, il vend ses produits directement à ses clients et projette de se lancer en ligne. Il fait un chiffre d’affaires annuel de 400 000$. Il se situe donc dans le marché Business to Customer (B2C). Voici comment Jean-François devrait budgéter son site Web.

400 000$ en chiffre d’affaires x 15 % x 21 % x 3 ans  =37 800 $ à investir dans sa promotion Web (construction et entretien du site, publicités, médias sociaux, etc.)

Ce budget considère les coûts reliés la publicité, car le site ne peut pas avoir de succès si personne ne le connait.
Désirez-vous savoir comment Jean-François a augmenté ses ventes?
Voici sa démarche >>>

Le budget spécifique au site Web

La répartition de ses coûts

Les coûts d’un projet Web sont répartis selon 3 étapes. La première est l’étape servant à définir la stratégie, à planifier et à conceptualiser. Cette étape représente normalement le tiers du projet et donc le tiers du coût total. L’agence avec qui vous collaborerez procédera d’abord à la création d’un plan de projet énumérant les étapes à franchir pour livrer votre site. Il y a ensuite les étapes de la réalisation technique et d’entretien après la livraison.

Les coûts à prévoir

Les coûts totaux d’un site Web peuvent beaucoup varier d’un client à l’autre tout dépendant de leurs besoins. Les chiffres sont donc approximatifs et les coûts peuvent être revus à la hausse si le projet requiert des expertises technologiques plus approfondies. Selon l’exemple de Jean-François, son site transactionnel pourrait lui coûter à partir de 24 000$ et il devrait planifier un horaire d’au moins 36 jours pour la réalisation de son site. Avec ces estimations, vous avez donc une idée plus claire de comment budgéter votre site Web.

En résumé

Pour réaliser un budget réaliste, il ne faut pas oublier que vous devez considérer avant tout dans quel marché vous vous situez, soit le «B2B» ou le «B2C». Vous devez aussi planifier le budget de votre marketing numérique pour avoir une idée globale de ce que peuvent engendrer les coûts sur internet et avoir une idée claire des coûts spécifiques au site Web. Rappelez-vous surtout que budgéter un site Web c’est comme budgéter pour son automobile, il faut tenir compte des coûts d’entretiens réguliers pour éviter des pannes et s’assurer que tout roule encore très bien!

Avez-vous pour objectif d’augmenter vos ventes?
renseignez-vous gratuitement >>>

Vous aimerez aussi :

À propos de l'auteur

Geneviève Bérubé-Lamoureux

Geneviève Bérubé-Lamoureux est coordonnatrice en communication et marketing numérique. Elle a réalisé son parcours académique au Baccalauréat en administration des affaires (B.A.A.) à l’Université Laval… En savoir plus


Commentaires

À propos de ce blogue

Notre blogue vous partage le fruit de notre expérience dans l’univers du numérique. Vous y trouverez notre vision, nos meilleurs conseils, nos recommandations et notre regard sur l’actualité qui touche notre industrie.

Si vous êtes à votre première visite, pensez à vous abonner pour recevoir régulièrement nos recommandations par courriel.

Catégories

Articles récents