Favoriser l’accès à l’emploi pour CSD Construction

Favoriser l’accès à l’emploi pour CSD Construction

À propos de

  • CSD Construction

    La CSD Construction est affiliée à la Centrale des syndicats démocratiques (CSD) et a été fondée en 1972 par des travailleuses et travailleurs qui voulaient un mouvement syndical qui leur appartienne et qui soit libre de toute attache politique et financière.

    Plus de quarante ans plus tard, la CSD Construction se veut toujours aussi près des gens. Elle se distingue par son approche vraiment démocratique où chaque membre est libre de s’exprimer, de décider et d’agir collectivement.

Témoignage

L’emploi dans l’industrie de la construction, c’est le nerf de la guerre. En raison des particularités liées à cette industrie, les travailleuses et les travailleurs sont constamment à la recherche d’emploi. Pour la CSD Construction, qui représente plus de 28 000 travailleurs de l’industrie, il est impératif de démocratiser l’accès à l’emploi afin d’éliminer toute discrimination possible. Actuellement, on sait que certains syndicats tentent de contrôler, voire de limiter, l’accès à l’emploi en allant jusqu’à utiliser la force et l’intimidation. La CSD Construction a réagi en développant un outil d’avant-garde pour que les travailleuses et les travailleurs de l’industrie ne dépendent plus de leur permanent syndical pour se trouver de l’emploi. En démocratisant l’accès à l’emploi, nous offrons une alternative à l’approche dépassée qu’est le placement syndical.
- Daniel Laterreur, Président de la CSD Construction
Expertises
Visiter le site

Contexte de départ

Dans l’industrie de la construction, chaque travailleur s’affilie à un syndicat de son choix. Celui-ci a la responsabilité de représenter le travailleur, de lui offrir des protections, mais aussi de l’aider à lui trouver du travail. Pour référer ses membres aux employeurs, le syndicat doit passer par l’entremise de la Commission de la Construction du Québec (CCQ). Pour réussir à le faire, les secrétaires de la CSD Construction envoyaient des listes de membres qualifiés pour les demandes de main-d’oeuvre effectuées par les employeurs. Toutefois, il était difficile de vérifier la disponibilité de ces derniers pour la quantité de demandes reçues quotidiennement et pour autant de membres à l’intérieur du court délai prescrit par la loi.

solution proposée

Afin de rejoindre potentiellement l’ensemble des membres avec les canaux de communication qu’ils utilisent, la CSD Construction et Evollia ont développé un système d’automatisation de vérification de disponibilité de leurs membres par textos, par notifications sur la nouvelle application mobile ÉKR et par courriel. Le membre se fait ainsi offrir des offres par le canal qu’il désire, et il n’a qu’à répondre s’il désire appliquer ou non pour l’emploi. Les membres peuvent donc être rejoints par milliers, soit quelque chose qui n’était pas possible à cette échelle auparavant. Ainsi, une liste peut être transmise aux employeurs très rapidement, offrant à ceux-ci des travailleurs qualifiés, motivés et prêts à travailler.